Actualités

Cap sur la Camargue

Située au bord de la mer Méditerranée, dans les Bouches-du-Rhône et du Gard, la Camargue est considérée comme étant la plus grande zone humide de France. Il couvre un territoire de 85 000 ha dont seulement 25 000 ha sont cultivables.

Retour sur son histoire La Camargue est formée par le delta du Rhône qui s’est formé vers l’ère quaternaire. Elle a beaucoup évolué au fil du temps pour devenir aujourd’hui un des plus grands deltas d’Europe. C’est à partir du 12ème siècle que des religieux ont décidé de l’exploiter et à cette époque, ils ont dû mener une rude bataille contre la mer et les crues du Rhône et ce, jusqu’aux 16ème et 17ème siècles durant lesquelles sont apparues les premières digues. Au 19ème siècle, la Camargue a été artificiellement isolée grâce à l’endiguement du Rhône et de la mer. Cet isolement l’a aussi isolée de limons et d’eaux douces.

Une zone naturelle riche Au point de vue biologique, la Camargue est une région très riche et d’ailleurs, elle se situe dans l’axe de migration des oiseaux allant de l’Europe du Nord vers l’Afrique. Elle représente donc une zone vitale pour l’avifaune et c’est là que de nombreux observateurs viennent pour admirer ces milliers de volatiles à longueur d’année. Pour mieux protéger cet espace vert malgré les interventions de l’homme, le Parc Naturel Régional de Camargue a été créé en 1970. Le parc couvre une superficie de 101 000 ha et s’étend sur trois communes à savoir les Saintes Maries de la mer, Arles et Port Saint Louis du Rhône.

Philippe FORTCap sur la Camargue